Daily Report

Encres et papier journal

Biennale Dak'art 2016

Sur les milliers de caractères imprimés, je réimprime mon interprétation de l’information. Un titre, une photo, un article, un événement … Tout est un prétexte pour dessiner, hachurer sans arrêt jusqu’à voir apparaître l’image et laisser le message prendre toute la place.

Après le travail des rotatives toutes les nuits, place au travail des mains, des encres et du café pour faire de ces journaux des « papiers » à garder pour toujours.

Nampémanla 2016

Le café de l'info est le délire esthético-pictural offert au petit-déjeuner dans les immenses champs de cacao des journaux des Guignols de l'info de canal à la sauce nampalienne dans les espaces aériens de la caricature. Nampémanla va créer ainsi des séismes dans le "monde diplomatique "avec des dessins apocalyptiques oui de belles gifles mentales dans les océans et les galaxies de l'information. En crachant son café l'ivoirien vomit de milles feux sur les camps de concentration de l'info du nord en l’humanisant avec du café du sud au petit déjeuner des lecteurs du nord. En renversant le café crème les dessins de notre peintre dansent dans le cervelet des journaux de l'Occident pour offrir les rires des Guignols du sud pour dédramatiser les conditions concentrationnaires de l'info des puissants du monde.

Thierno Seydou SALL,

Le poète errant Ecrivain 2015

La parole s’envole, disent-ils ! L’écrit reste ! Encore eux. Pascal Nampémanla Traoré DECIDE de réconcilier une sentence et une autre. Un travail intellectuel et artistique : Redessiner l’actualité. Un support : le journal. Celui que nous tenons tous les matins entre nos mains périssables ; un café fumant dans nos mains. Le café fait de marc et de marques, outil désigné et retrouvé pour cette expérience. Un stylo décryptant et déconstruisant les titres et le contenu factuel pour nous interpeller Autrement. Ce qu’on lit n’est pas ce qu’on voit et encore moins ce qui EST ! Interprétation et réalité subite ! Nouveauté ! Vous avez dit. Non ! Archéologie de l’Information. TRACES et CONTINUITE

 

Mama WANE Ecrivain 2015

Révolution

Sculpter des mots

Les vernir En extraire une douce sève

Qui animent les révoltes légitimes

Des mots doux en ébullition

Dans le volcan des consciences maltraitées

Par des journaux éphémères au cœur de la concussion

Ô peuples nargués et désargentés

Qui défient la précieuse ouate d’un pouvoir sans tête.

 

Almamy Mamadou Wane Ecrivain, poète 2016

Daily report expo dak'art 2016-6
Daily report expo dak'art 2016-8
Daily report expo dak'art 2016-10
Daily report expo dak'art 2016-7
Daily report expo dak'art 2016-9
Daily report expo dak'art 2016-12
Daily report expo dak'art 2016-14
Daily report expo dak'art 2016-11
Daily report expo dak'art 2016-19
Daily report expo dak'art 2016-13
Daily report expo dak'art 2016-16
Daily report expo dak'art 2016-15
Daily report expo dak'art 2016-18
Daily report expo dak'art 2016-20
Daily report expo dak'art 2016-21
Daily report expo dak'art 2016-22
Daily report expo dak'art 2016-26
Daily report expo dak'art 2016-23
Daily report expo dak'art 2016-28
Daily report expo dak'art 2016-27
Daily report expo dak'art 2016-29
Daily report expo dak'art 2016-32
Daily report expo dak'art 2016-35
Daily report expo dak'art 2016-31
Daily report expo dak'art 2016-37
Daily report expo dak'art 2016-41
Daily report expo dak'art 2016-42
Daily report expo dak'art 2016-43
Daily report expo dak'art 2016-34
Daily report expo dak'art 2016-4
Daily report expo dak'art 2016-17
Daily report expo dak'art 2016-25
Daily report expo dak'art 2016-40
Daily report expo dak'art 2016-33
Daily report expo dak'art 2016-39
Daily report expo dak'art 2016-24
Daily report expo dak'art 2016-36
Daily report expo dak'art 2016-38
Tête_de_djihadiste_62x180_cm-1BD
Daily report expo dak'art 2016-30

© Pascal Nampémanla Traoré 2017 - Droits réservés

  • Black YouTube Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon